Historique
                  L’association   des   bretons   d’Argenteuil   a   été   créée en    1933.    Les    «    BUGALE    AR    GWENN    TY    UHEL    » signifie    «    LES    ENFANTS    DE    LA    HAUTE    MAISON BLANCHE   ».   Ce   nom   a   été   choisi   car   Argenteuil   avait de     nombreuses     carrières     de     calcaire,     et     de     fine poussière   blanche   recouvraient   les   toits   des   maisons. Le   but   de   cette   association   était   social,   elle   permettait d’accueillir    des    jeunes    et    des    familles    qui    venaient chercher   du   travail   en   région   parisienne.   Il   fallait   leur trouver   un   emploi,   un   logement.   Cela   permettait   aussi de   rompre   avec   l’éloignement   en   se   retrouvant   entre Bretons.   L’essor   des   transports   mettait   quand   même   la Bretagne   à   une   journée   de   train   de   Paris.   Il   était   donc difficile   de   repartir   comme   on   le   fait   aujourd’hui   dès   qu’il   y   a   un   week-end   prolongé   ou   des   vacances.   Aujourd’hui cette   association   a   pour   but   de   promouvoir   la   culture   bretonne   sous   toutes   ses   formes. Au   départ,   cette   association n’était qu’une amicale, puis un groupe de danses s’est fondé en 1948.                            L’association   organisait   chaque   année   un   grand   pardon   aux   beaux   jours,   avec   une   grande   messe,   un   défilé dans   les   rues   d’Argenteuil,   un   grand   déjeuner   champêtre,   et   un   spectacle   folklorique   toute   l’après-midi   avec   des groupes   de   la   région   parisienne,   mais   aussi   des   groupes   et   bagad   venant   de   Bretagne.   Elle   participait   aussi   tous les ans au pardon de la Saint Yves et aux arènes de Lutèce.                      Notre   association   appartient   à   plusieurs   fédérations   :   la   fédération   des   Bretons   de   Paris   et   de   la   région parisienne,   la   confédération   Kendalc’h,   et   la   fédération   nationale   du   folklore   français.   Nous   avons   animé   la   Garden party   du   sénat   en   1980,   nous   sommes   allés   en   1983   faire   une   prestation   en Allemagne   avec   le   groupe   des   enfants de   la   Marche,   et   nous   avons   participés   en   2014   aux   fêtes   de   Namur   en   Belgique.   Notre   groupe   a   beaucoup   évolué depuis   ses   débuts,   et   une   formation   musicale   s’est   même   ajoutée   au   groupe   de   danses.   Depuis   1990,   nous participons   chaque   année   au   concours   de   danses   bretonnes   organisé   par   la   fédération   Kendalc’h,   où   nous   nous présentons en quatrième catégorie.                            Pour   ce   qui   est   de   nos   costumes,   chacun   essaie   de   porter   de   temps   à   autre   celui   de   la   région   d’où   il   est originaire.   Pour   les   prestations,   nous   avons   plusieurs   types   de   costumes.   Le   plus   souvent   porté   est   celui   de   Camors dans   le   Morbihan,   dont   un   vestiaire   complet   a   été   fait   en   1993   à   l’occasion   de   notre   60ème   anniversaire.   Nous avons   également   fait   faire   des   costumes   du   Trégor   dans   les   Côtes   d’Armor   en   2003   pour   nos   70   ans.   En   2015   et 2016,   nous   avons   fait   l’acquisition   de   ceux   de   Lorient.   Cela   nous   permet   ainsi   de   diversifier   nos   prestations   lors   de nos sorties, et nos thèmes chorégraphiques lors des concours. Les présidents successifs : Mr   Le   Noach   Henry,   Mr Auffret   Jean,   Mr   Jaffry   Henri,   Mr      Guillo   Camille,   Mr   Le   Corre   François,   Mr   Kerzerho Adrien, Mr   Moal Yvon,   Mr Thébault   Christian,   Mr   Guillo   Jean   François,   Mme   Nicolas   Servol   Marie Thérèse,   et   aujourd’hui   et cela depuis 2003 Mme Mahé Isabelle.
Historique de l’association